Dernière new Battlefield

Battlefield Hardline | Bilan BF-France

09
Juillet
2014
par taks

 

La bêta de Battlefield Hardline est désormais terminée. Il est temps pour nous de dresser un premier bilan de ce premier essai. Vous avez été très nombreux à réagir, et il le faut, car même si des joueurs ne comprennent pas pourquoi on donne un avis sur une bêta, c'est qu'il ne comprenne pas à quoi sert une bêta... Bref, il est temps de parler sérieux les amis !

EA Games nous avait promis un tout nouveau jeu pour cette fin d'année, ils nous ont servi un Battlefield.... A priori pour eux ce nom résonne comme de l'argent, mais au vu de Battlefield 4 on peut se poser la question ! Premier défaut, son nom : Battlefield Hardline ! Pour un vrai fan, le nom "Battlefield" est synonyme de FPS militaire à grande échelle, avec de nombreux véhicules et des parties multijoueur jusqu'à 64 joueurs ! Ici on supprime tout et on ne garde que la partie infanterie. Une sorte de Battlefield allégé qui aurait pu s'appeler MOH mais vu que la licence a déjà coulé... Ce n’est pas tous les jours facile chez EA !

PARLONS DE L'INTERFACE DU JEU...

Inutile de se mentir, nous étions très enthousiastes à l'idée de lancer ce tout nouveau Battlefield, malheureusement le smiley a changé son sourire très vite... Nous retrouvons exactement le même design, les mêmes menus, en clair, le même bordel que dans Battlefield 4. Devoir cliquer et cliquer puis recliquer pour simplement changer d'arme, c'est lourd, très lourd.  Les menus sont trop compliqués, et on aurait aimé qu’ils soient eux aussi allégés. A côté de ça, ils ont tout de même changé les couleurs. Les pots de peinture étaient en solde...
Une fois la map chargée (chargement beaucoup trop long de nos jours), on débarque sur la zone de déploiement, sélection de sa classe, squad, etc. Là encore, c'est exactement la même interface que Battlefield 4, la palette de couleurs PAINT était encore gratuite.
On dira la même chose en fin de partie. A noter que l'attente est encore plus longue entre deux parties. Vous pourrez donc aller boire votre café et aller vidanger juste après... J'imagine que, sur Battlefield 10, vous pourrez même dormir :)

AU CŒUR DE LA MAP...

La partie débute et nous commençons à explorer la nouvelle map... Enfin, nouvelle, c'est un bien grand mot... Nous apercevons au loin une certaine activité sur les routes, alors que, sur la zone jouable, c'est le désert total... Les développeurs préfèrent animer des zones lointaines, allez savoir pourquoi...
D'énormes buildings sont présents, vous pouvez d'ailleurs y monter sans soucis, nous retrouvons même de jolis ascenseurs, alors attention la nouveauté, vous avez beaucoup plus de boutons !! Mais quelle utilité ?? Au final, l'action principale se déroule tout en bas, trop bas pour que les snipers puissent aider...
Levolution est de retour ! Cette fois-ci c'est une grue qui s'écroule... Un tremblement de terre énorme se fait ressentir, histoire de déséquilibrer le jeu mais au final, à quoi ça sert ?? Mais je vais vous le dire ! A rien... Je pense qu'on gagnerait tous en fps si cette levolution était retirée, car je vous l'assure, elle ne changera pas le court de la partie.

LES NOUVEAUX MODES DE JEU...

Nouveau Battlefield, nouveaux modes ?? En réalité non, les deux modes présentés existent déjà, ils ont tout simplement été re-décorés pour coller à Hardline.

Le mode Blood Money est le plus ridicule et inutile des deux. C'est une copie d'un Search and Destroy mais sans aucun intérêt. Vous allez chercher bêtement de l'argent posé "à l'arrache" au centre de la map, pour les déposer dans votre fourgon pas très loin. L'ennemi fait de même. Alors histoire d'embêter un peu vos ennemis, vous pouvez aller chercher l'argent directement chez eux, mais on se rend vite compte que les parties sont vite ennuyeuses et peuvent être très rapides, 3 minutes par exemple... Notre équipe a très vite adopté une technique afin de gagner systématiquement les parties... Easy ! Dommage car le mode est intéressant mais n'a pas du tout été travaillé. Si le point central changeait plusieurs fois de zone et si une seule équipe devait ramasser l’argent, ça serait peut être un peu plus sportif !

Le second mode, Heist, est lui bien plus intéressant mais possède tout de même des lacunes. Le début de partie est scénarisé et l'objectif pour les voleurs est de faire exploser les deux fourgons, pour ensuite transporter les deux valises vers deux objectifs. Problème, les destinations sont toujours les mêmes... Du coup les policiers peuvent avoir de l'avance et attendre gentiment les voleurs... On pourra vivre par chance quelques poursuites en voiture, mais très rares au vu d'une trop courte distance. Par contre, ici, chaque équipe a bien son rôle en main ! Les flics ont bien le devoir de stopper les voleurs contrairement au mode Blood Money où même les flics volent l'argent...

LES VÉHICULES... TCHOUTCHOUUUU

Un Battlefield sans véhicules, c'est comme une plage sans la mer... Alors, évidemment, Battlefield Hardline propose des véhicules... Mais c'est toujours le point noir de la série ! Que vous conduisiez une berline ou un fourgon, vous avez la même impression de conduite. Les collisions sont toujours bourrées de bugs, les motos arrachent les palmiers, les roues arrières des véhicules sont toujours aussi glissantes, le camion citerne a le même klaxon que les voitures... Un réalisme à couper le souffle ! Les développeurs ont passé énormément de temps dessus... (Mode R.A.T.P.*) On aurait aimé des sensations de conduite différentes selon le type de véhicule.

LE TEAMPLAY ME VOILÀ !

Enfin une partie très positive pour ce Hardline ! Il vous oblige à jouer en teamplay et c'est une vraie réussite. Pour réaliser les objectifs, être seul est mission impossible, et sans aucun intérêt. Du coup vous aller planquer, essayer de faire un max de kill mais en aucun cas, aider votre équipe à réaliser l'objectif. Pas de teamplay = pas de jeu = pas de victoire = pas d'argent. C'est aussi simple que ça. Alors si vous n'avez pas d'amis, pas de Hardline, mais beaucoup de Curly ! Pensez d'ailleurs à tourner à tour de rôle sur l'objectif afin de récupérer chacun votre tour de l'argent, indispensable pour débloquer les armes et autres atouts.

LES ARMES... CHUCK NORIS EST PRÉSENT

Les armes de Battlefield n’ont jamais été le point fort du jeu, en termes de modélisation, de touché et de son. Mais ici, on creuse encore plus bas. D'ailleurs j'ai aperçu Chuck Norris assez souvent les amis, en quelques balles de pistolet, il a explosé une voiture !!! Inutile de s'armer d'un RPG... D'ailleurs je ne savais pas que le SWAT était équipé de RPG... Dommage car, pour le coup, l'armement d'un voleur ou d'un flic est bien différent.

LE FROSTBITE 3... LE RETOUR FRACASSANT !

On reprend les mêmes et on recommence ! Pourquoi avoir sorti de nombreux correctif sur Battlefield 4 si dans ce Hardline ils ne sont pas appliqués ? Dans la liste des meilleurs bugs, on retrouve notre ami le son, qui ne démarre qu'après 5 secondes de jeu, nos amies les collisions ratées, nos amis les décors indestructibles, nos amis qui pèsent 3 tonnes, nos amis qui font chuter les fps... Dommage,  le Frostbite semble encore en travaux. C'est lourd, très lourd, pour un jeu d’infanterie. Ca manque cruellement de rapidité, l'action est trop molle, longue.... Notre soldat coure en marchant... C'est comme se promener sous le soleil un jour de pluie.

CONCLUSION

Battlefield Hardline part d'une idée très originale, qui change de l'aspect militaire pour se concentrer sur les forces de police. Ca change me direz-vous ! Mais voilà, chez EA le problème reste le même partout, on ne fait que le minimum. Beaucoup de possibilités offertes, juste 10% d'utilisées, c'est dommage. Sachant que le Frostbite 3, qui devait-être le moteur par excellence, devient en réalité un poids mort pour la série.

Les parties à 32 joueurs maximum je dis oui, mais les parties sont beaucoup trop rapides et vous lassent trop rapidement. Le temps passé sur le jeu sera très restreint, à l’image d’un Titanfall...

Au final, on retrouve un Battlefield 4 avec une nouvelle décoration et moins de possibilités. On appelle ça un add-on chez nous, qui se vend à 30€ maximum. Or, ici, Battlefield Hardline pour EA Games est un nouveau jeu qui se vend à 60€, qui refait les mêmes erreurs du passé, avec un contenu très pauvre qui sera enrichi par de nombreux pack DLC et certainement un Premium histoire d'avoir de la décoration à gogo. Je ne parle même pas de la version Deluxe... J'ai honte...

Nous allons attendre la bêta ouverte qui sera disponible quelques jours avant la sortie officielle du jeu fin octobre, afin de reprendre notre dossier. On espère diminuer le nombre de points négatifs et l'enrichir d'arguments positifs. Mais EA et DICE n’ont pas changé depuis toutes ces années, nous ne croyons plus à rien...

TaKs 
Resp. Battlefield

 

Voir toutes les news de cette section